INTERVIEW JOUEUSE PRO TENNIS : JULIETTE TALIEU

Découvrez notre interview réalisée avec Juliette Talieu, jeune tenniswoman de 20 ans. La jeune femme se confie sur son parcours, son confinement et comment elle gère les cours et les entraînements. 

  • Quel est ton classement actuel ?

Mon classement actuel est 0 et j’ai été moins de 6 pendant 4 ans 

  • Es-tu droitière ou gauchère ?

Je suis droitière et mon revers est à deux mains. 

  • Joues-tu en simple ou en double ?

Honnêtement, je préfère le double parce que je suis grande donc c’est mon « kiffe ».

  • Quels sont tes points forts ?

Le service ! C’est un peu comme ça que je fais mon jeu.

  • Quels sont tes points faibles ?

Le physique clairement et mon coup droit. 

  • Quel est ton club ou ta structure d’entraînement ?

Je suis étudiante universitaire donc mon club c’est encore en France, c’est Villemomble, la ville où j’habite mais ma structure d’entraînement est basée aux États-Unis. 

  • En quoi consistent tes entraînements ?

Mon coach me fait mes entraînements physiques en groupe et aussi tennis et j’ai des entraînements individuels avec lui. 

  • As-tu des sponsors ?

J’ai été sponsorisée par Wilson pendant 2/3 ans mais comme je suis partie en université américaine, cela s’est automatiquement arrêté parce qu’ils nous fournissent les raquettes, etc. En ce moment, comme je suis étudiante américaine, je suis sponsorisée par Adidas. 

  • Un souvenir de ton match préféré ? 

Quand je suis arrivée, je n’étais pas du tout confiante sur ce match car je perdais tout le temps contre cette joueuse. Donc j’y suis allée avec ma grand-mère et je suis arrivée au match et ma grand-mère me dit : « Est-ce que tu as bien pris tes raquettes ? ». Je lui réponds : « Oui oui, mamie j’ai bien pris mes raquettes ». On ouvre le sac au club de tennis où je devais jouer et il n’y avait pas de raquette, il n’y avait que celle de ma mère. Donc j’ai joué le match avec la raquette de ma mère et j’ai gagné ! Donc c’est l’un des matchs qui m’a le plus marqué. 

  • Quel est le ou la meilleur(e) joueur/joueuse que tu as affronté ?

En entraînement, c’est Aravane Nesrai parce que l’un de mes coachs en France entraînait aussi Aravane Nesrai donc j’ai eu la chance de jouer avec elle.

  • Quel est ton ressenti sur le confinement ?

J’ai passé un confinement par top parce que j’étais aux États-Unis donc on m’a fait rapatrier en urgence. J’avais encore mes cours avec mes classes à passer donc c’était vraiment très chaud avec les décalages horaires parce qu’honnêtement je commençais les classes à 16 heures et je finissais clairement à 4 heures du matin. Je dormais toute la journée. Une fois que mes cours se sont arrêtés, j’ai fait Netflix, Netflix et Netflix ! 

  • Comment ton coach vis cette situation ?

Il attend clairement que l’on revienne. Il nous envoie des messages tout le temps pour savoir ce que l’on a fait physiquement, si l’on s’entraîne, etc. 

  • Quel est ton avis sur l’aide adressée aux 500 meilleurs joueurs de la part des premiers mondiaux ?

Je trouve que c’est une bonne idée parce que, quitte à avoir fait des tournois ITF, on ne gagne pas beaucoup, clairement c’est compliqué et puis il y a les structures d’entraînements à payer, il y a les coachs, les déplacements, la nourriture ; ça coûte toujours beaucoup d’argent. Surtout que ces joueurs se financent grâce à leurs gains aux tournois donc je troque que c’est une bonne idée de les avoir aidé. 

  • Quel est ton prochain objectif post-confinement ?

Gagner la Semmel conférence avec mon université. 

  • Qu’est-ce qui est le plus incroyable dans la vie que tu mènes ?

Déjà, quand j’étais encore en France, c’était plus de partir à droite, à gauche en tournois. C’était vraiment impressionnant parce que j’ai fait des tournois ITF junior et normaux donc j’allais un peu partout dans les pays, etc. et c’était d’autres cultures donc c’était bien de voir la différence. Depuis que je suis aux États-Unis je le vois encore plus car d’un état à un autre la vie est totalement différente. C’est cela qui est impressionnant et puis on rencontre de nouvelles personnes. On est obligés de parler anglais, c’est important. 

  • Si tu pouvais créer ton joueur de tennis, de qui prendrais-tu… ?

Le mental ?

Je prendrais Nadal, ça c’est sur.

Le service ?

Serena (Williams, ndlr) ou Isner.

Le coup droit ?

Osaka ou Ostapenko.

Le revers ?

Piskova.

Le jeu au filet ?

Roger (Federer, ndlr).

La vision du jeu ?

Asarenka, car j’aime bien comment elle est tactiquement, comment elle agresse et elle suit généralement.

PARTAGEZ CET ARTICLE

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Laisser un commentaire

ARTICLES SIMILAIRES

3ème victoire consécutive pour Cecchinato sur le sol monégasque Deux joueurs sortis des qualifications se retrouvaient ce mardi pour une …

Sonego continue sur sa bonne lancée. Le joueur Italien Lorenzo Sonego (ATP 28, 25 ans) avait forte à faire face …

Jeremy Chardy, encore lui ! Le meilleur français de cette première partie de saison Jérémy CHARDY (ATP 53, 34 ans) ne …

Davidovich Fokina s’offre son premier top 10 Le jeune espagnol Alejandro Davidovich Fokina (21 ans, ATP 58) affrontait aujourd’hui l’italien …

Chardy s’offre Bublik et file au deuxième tour ! Le français Jérémy Chardy (34 ans, ATP 53) affrontait aujourd’hui le …

KHACHANOV SE RELÈVE ET AVANCE AU SECOND TOUR Le russe Karen Khachanov (24 ans, ATP 23) défiait aujourd’hui le serbe …

Première ratée pour le duo Auger-Aliassime/Toni Nadal Le jeune canadien Félix Auger-Aliassime (20 ans, ATP 21) défiait aujourd’hui le chilien …

Pouille renoue avec le succès à Monte-Carlo Le français Lucas Pouille (27 ans, ATP 86) affrontait aujourd’hui l’argentin Guido Pella …